En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.03.2021 à 18 H 10 • Mis à jour le 03.03.2021 à 19 H 53
Par
Etats-Unis

La 6ème flotte américaine en exercice au large du Maroc et des Canaries perturbe les liaisons aériennes

Des manœuvres militaires de la marine américaine au large des Canaries et du Maroc perturbent les vols commerciaux, rapporte la presse ibère. Plusieurs avions ont dû subitement détourner leur route alors qu’ils se trouvaient à proximité d’avions de combat de la sixième flotte américaine, dont le porte-avions USS Eisenhower qui mène les manœuvres.


Ces incidents s’ajoutent à l’avertissement émis par Enaire, l’opérateur du contrôle aérien espagnol, sur le risque posé par la zone saharienne continentale en raison de la déclaration de cessez-le-feu faite par le Front Polisario, s’inquiète-on.


Selon la marine américaine, les manœuvres pour « soutenir la sécurité maritime dans les eaux internationales » s’inscrivent dans le cadre de la collaboration « continue » de ce pays avec « ses alliés, amis et partenaires », dont le Maroc, est-il souligné.


5 000 soldats participent aux manœuvres, ainsi que le porte-avions susmentionné, des croiseurs armés de missiles, la 22ème escadre de destroyers, des avions de combat et des hélicoptères.


La sixième flotte est basée à Naples et dans ce déploiement plusieurs de ses unités sont passées par la base de Rota, sur le sol espagnol.


Sur sa propre page d’information officielle, la marine américaine reconnaît que des vols ont été effectués à proximité des îles Canaries, en particulier au nord de l’archipel.


La proximité du Sahel et l’instabilité de la zone confèrent à ces manœuvres une importance stratégique importante. Le Sahel étant une zone à haut risque en raison de l’existence active de groupes fondamentalistes islamiques.


Lire le détail de l’exercice Lightning Handshake 2021 entre le groupe naval de l’USS Eisenhower et la Marine Royale et les Forces Royales Air

Par
Revenir au direct