logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
15.11.2022 à 17 H 13 • Mis à jour le 15.11.2022 à 17 H 13 • Temps de lecture : 1 minutes
Par et
Justice

La cour d’appel belge rejette le mandat d’arrêt contre Iquioussen

Une cour d'appel belge a confirmé mardi un jugement rejetant un mandat d'arrêt européen émis à l'encontre de l'imam marocain, Hassan Iquioussen, né en France que Paris veut expulser pour des propos haineux présumés, rapporte l'agence de presse Reuters.


Le ministère français de l'Intérieur a cherché fin juillet à expulser le prédicateur, Hassan Iquioussen, pour « incitation à la haine, à la discrimination et à la violence », notamment contre les femmes et la communauté juive. Iquioussen est ensuite parti pour la Belgique.


« Les faits sur lesquels se fonde ce mandat d'arrêt ne constituent pas une infraction au droit belge », a déclaré un porte-parole de la cour d'appel de Mons. « Il n'est pas valable, nous ne l'exécuterons donc pas », a-t-il fait savoir.


Le tribunal de Mons a confirmé le jugement d'un tribunal inférieur qui avait rejeté le mandat, émis par les autorités françaises pour tenter d'obtenir l'extradition de l'imam de Belgique avant son expulsion prévue vers le Maroc.


L'avocat d'Iquioussen et les groupes de défense des droits ont reconnu qu'il a tenu des propos « rétrogrades » mais affirment qu'il n'a jamais été poursuivi pour de tels motifs et qu'il a publiquement défendu une pratique de l'islam alignée sur les lois laïques de la France.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct