En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.09.2020 à 00 H 04 • Mis à jour le 10.09.2020 à 08 H 41
Par
Covid-19

La directrice régionale de la Santé à Casa: « nous espérons ne pas revenir à un confinement »

Invitée durant l’émission Moubacharatan Maakoum sur la deuxième chaîne, la directrice régionale de la Santé pour Casablanca-Settat, Nabila Rmili, n’a pas écarté l’hypothèse du recours à un confinement pour parer à la propagation de la pandémie du Covid-19.


À Casablanca, les cas d’augmentation ne cessent d’augmenter : en 24 heures, la capitale économique a enregistré 959 cas et 6 décès ce 9 septembre. La veille, il était question de 628 cas et 8 décès.


Face à l’animateur et journaliste Jamaâ Goulahsen, Nabila Rmili a rappelé les contraintes économiques et sociales du confinement, comme l’effet psychologique sur les personnes, surtout les femmes. Malgré ces contraintes, le confinement pourrait être envisagé par la responsable, si « les circonstances l’imposent ».


Rmili a ajouté qu’à elle seule, Casablanca concentrait 30 % des cas recensés au niveau national. De plus, les unités de réanimation et de soins intensifs de la capitale économique enregistre 104. Au niveau national, on parle de 244 cas graves.



Dans un article publié ce 9 septembre, Médias24 mentionne la possibilité de deux scénarios, citant des sources informées : le retour à un confinement pour une courte période ou l’adoption de mesures ultra-draconiennes, mais moins contraignantes qu’un confinement.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct