En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.08.2019 à 15 H 13 • Mis à jour le 23.08.2019 à 15 H 14
Par
Crise

La France accuse le Brésil d’avoir menti sur le climat, s’oppose au traité UE-Mercosur

La France accuse le président brésilien Jair Bolsonaro d’avoir « menti » à Emmanuel Macron sur ses engagements climatiques lors du sommet du G20 à Osaka et décide « dans ces conditions » de s’opposer au projet de traité de libre-échange entre le Mercosur et l’Union européenne, a annoncé vendredi l’Elysée.


« Compte tenu de l’attitude du Brésil ces dernières semaines, le président de la République ne peut que constater que le président Bolsonaro lui a menti lors du Sommet d’Osaka », a dit cette source à la présidence française.


« Les décisions et propos du Brésil ces dernières semaines montrent bien que le président Bolsonaro a décidé de ne pas respecter ses engagements climatiques ni de s’engager en matière de biodiversité », a-t-elle ajouté. « Dans ces conditions, la France s’oppose à l’accord Mercosur en l’état. »


En juin à Osaka au Japon, les pays membres du G20 dont le Brésil fait partie, ont conclu un accord sur le climat, à l’exception des États-Unis comme lors des deux précédents sommets.

Revenir au direct