En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.01.2017 à 18 H 34 • Mis à jour le 04.01.2017 à 18 H 34
Par
Centrafrique

La MINUSCA condamne l’attaque contre les Casques bleus marocains

Dans un communiqué diffusé mercredi 4 janvier, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) « condamne avec fermeté l’attaque dont a été victime un convoi de Casques bleus marocains, mardi après-midi à environ 60 km à l’ouest de la ville d’Obo (sud-est de la RCA). Deux soldats de la paix y ont perdu la vie tandis que deux autres ont été blessés et reçoivent les soins appropriés ».L’incident est survenu alors que les Casques bleus assuraient l’escorte d’un convoi de camions transportant du fuel de la localité de Zemio à destination d’Obo. « Les auteurs de l’attaque se sont enfuis dans la brousse », précise la Minusca. « Aucune revendication ne saura justifier que des individus dirigent leurs griefs contre des Casques bleus dont la présence sur le sol centrafricain n’a d’autre objectif que d’aider le pays à sortir de l’engrenage de la violence », a averti le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga, qui garantit que « tout sera mis en œuvre pour traquer et mettre la main sur les auteurs de ces attaques afin qu’ils soient traduits en justice ». La MINUSCA rappelle que « porter atteinte à la vie d’un soldat de la paix peut être considéré comme un crime de guerre et passible de poursuites judiciaires ». La MINUSCA rappelle, par ailleurs, à ces ennemis de la paix que rien ne saura altérer sa détermination et son ferme engagement à œuvrer pour le retour d’une paix et d’une stabilité durable en RCA.

Par
Revenir au direct