logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
23.09.2022 à 20 H 59 • Mis à jour le 23.09.2022 à 22 H 12 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Sahara

La Somalie annonce l’ouverture d’une ambassade à Rabat et d’un consulat à Dakhla

La Somalie a annoncé, vendredi à New York, sa décision d'ouvrir une ambassade à Rabat et un consulat général à Dakhla. Une décision annoncée par le ministre somalien des Affaires étrangères, Abshir Omar Jama, à l'issue d'un entretien avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies

La Somalie a annoncé, vendredi à New York, sa décision d'ouvrir une ambassade à Rabat et un consulat général à Dakhla.


« La Somalie décide d'ouvrir une ambassade à Rabat et un consulat général à Dakhla », a indiqué le ministre somalien des Affaires étrangères, Abshir Omar Jama, à l'issue d'un entretien avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies.


La Somalie et le Maroc « soutiennent leur souveraineté et intégrité territoriale réciproques », a souligné le chef de la diplomatie somalienne dans une déclaration à la presse.


Les deux pays entretiennent des relations de longue date, basées sur l'amitié et la solidarité, a-t-il ajouté, rendant hommage « au soutien et à la vision de SM le Roi Mohammed VI en faveur du développement et de la stabilité en Afrique ».


Le ministre somalien a, en outre, affirmé qu'une feuille de route de coopération sera signée entre les deux pays.


Cet entretien a eu lieu en présence de l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct