S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
01.11.2022 à 09 H 36 • Mis à jour le 01.11.2022 à 09 H 51 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Migration

L’Algérie refoule des Syriens et des Palestiniens aux frontières du Niger

Une dizaine de migrants syriens et arabes a été abandonnée par les autorités algériennes, dans le désert du Niger, apprend-on ce lundi de la presse syrienne. Les autorités algériennes ont déjà refoulé plus de 60 migrants syriens et palestiniens, femmes et hommes, accompagnés d’enfants, poursuit la source.


« Ils nous ont transporté vers Oran juste après notre arrestation à Mostaganem (une ville portuaire de la Méditerranée, située au nord-ouest de l'Algérie). Ensuite, depuis Oran, on a été déporté vers le désert du Niger », a confié un migrant syrien qui affirmé que les autorités algériennes ont mis la pression sur les migrants avant de les expulser dans le désert.


Certains migrants abandonnés au Niger ont été victimes d’escroquerie et de fraude de la part des autorités algériennes qui leur ont pris 1200 euros à Oran, raconte un migrant bloqué au désert du Niger. Par ailleurs, des trafiquants demandent la même somme aux migrants pour les faire revenir en Algérie, poursuit-il.


Quelques 55 autres migrants sont toujours détenus à Oran et seront bientôt envoyés au désert du Niger, fait-on savoir.


Concernant les politiques de migration qui portent atteinte au droit à la vie des migrants, rappelons que lundi dernier, des éléments des Forces navales algériennes (Marine Algérienne) ont tué par arme à feu une migrante marocaine alors qu'elle se dirigeait vers la frontière espagnole, en compagnie de trois autres migrants dont un mineur.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct