En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.02.2018 à 19 H 01 • Mis à jour le 10.02.2018 à 19 H 01
Par
Déficit

L’Algérie va couper les subventions de l’essence à la pompe en 2019

Le ministre des Finances algérien, Abderrahmane Raouia, a annoncé ce samedi que son gouvernement pourrait mettre fin aux subventions des prix d’essence à partir de 2019 et autres subventions à partir de 2020, rapporte l’agence Reuters.


L’annonce de Raouia a été faite à Dubaï en marge de la réunion entre les ministres des Finances arabes et le Fonds monétaire international (FMI). Le ministre n’a pas précisé quelles subventions pourraient être coupées en 2020, rappelant simplement que l’État algérien subventionne une large variétés de biens et de services comme l’électricité, le pain ou encore l’huile. Abderrahmane Raouia a justifié cette annonce par le fait que l’État vise à éliminer son déficit budgétaire d’ici trois à quatre ans.


Le ministre a par ailleurs indiqué que le gouvernement algérien ne s’attend pas à avoir besoin d’emprunter de l’argent cette année, tout en laissant ouverte la possibilité d’emprunter à partir de l’an prochain.

Revenir au direct