logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
07.12.2021 à 22 H 43 • Mis à jour le 07.12.2021 à 23 H 05
Par
Diplomatie

L’Allemagne veut officiellement renouer avec le Maroc sur de nouvelles bases

« Le Royaume du Maroc est un partenaire pivot pour l'Allemagne. Du point de vue du gouvernement fédéral, il est dans l'intérêt des deux pays de revenir à des relations diplomatiques bonnes et élargies, comme il en a été traditionnellement », a indiqué l'ambassade germanique à Rabat dans un communiqué

L’ambassade d’Allemagne à Rabat a exprimé aujourd’hui au Maroc l’intérêt de son pays à renouer « les bonnes et traditionnellement larges relations diplomatiques » qu’elle entretenait avec le royaume, avant leur rupture depuis plus de sept mois à l’initiative de Rabat.


Dans un message partagé sur ses réseaux sociaux, l’ambassade d’Allemagne à Rabat réagit ainsi à la publication de fake-news dans les médias marocains, présenté comme étant « un rapport de renseignement attribué à la chercheuse suisse Isabel Wehrenfels. Mme Wehrenfels n’a absolument rien à voir avec le Service fédéral de renseignement, elle est une experte reconnue des affaires maghrébines, travaillant au Centre de recherche indépendant pour la science et la politique », indique-t-on.


« Les informations diffusées ces derniers jours sur les réseaux sociaux et dans certains journaux sont fausses et n’ont aucun fondement », précise la communication de la représentation diplomatique allemande.


« Le Royaume du Maroc est un partenaire pivot pour l’Allemagne. Du point de vue du gouvernement fédéral, il est dans l’intérêt des deux pays de revenir à des relations diplomatiques bonnes et élargies, comme il en a été traditionnellement », ajoute le message de l’ambassade. « L’Allemagne est prête pour un partenariat tout aussi tourné vers l’avenir, et le gouvernement fédéral se félicite sans équivoque de la normalisation des relations entre le Maroc et Israël », conclut-on.


Comme nous le soulignions précédemment, Berlin n’avait pas hésité à envoyer des signaux à Rabat, à travers notamment un article d’un think tank allemand proposant au nouveau gouvernement d’adopter une nouvelle approche de coopération à long terme entre les deux pays.


Le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita a déclaré la semaine dernière au Parlement que les relations avec l’Allemagne doivent être fondées sur « la clarté et la réciprocité » et « qu’elles nécessitent des actions et des efforts ».


Le 6 mai, le Maroc avait rappelé son ambassadeur à Berlin en réponse entre autres à des « actes d’hostilité » qu’il attribue aux autorités allemandes remettant en cause la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct