logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.11.2022 à 15 H 24 • Mis à jour le 14.11.2022 à 15 H 28 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Interconnexion électrique

L’Allemand Conenergy investit dans le projet de Xlinks au Maroc

Spécialiste, entre autres, de l'énergie renouvelable, l'Allemand Conenergy a annoncé ce lundi avoir conclu un partenariat financier avec Xlinks, pour son projet d'interconnexion électrique Maroc-Royaume Uni.


« Conenergy investit déjà dans de nombreux projets d'infrastructure et d'approvisionnement en énergie durables, y compris des entreprises telles que le leader mondial des infrastructures de recharge Chargepoint et de nombreuses autres start-ups, et est ainsi le moteur de la transition énergétique, du chauffage et de la mobilité », fait savoir la société de conseil dans le secteur de l'énergie basée à la ville allemande Essen.


À l'occasion de cette annonce, Simon Morrish a déclaré : « Nous sommes impatients de travailler avec Conenergy, qui apporte son approche axée sur la durabilité et les solutions au monde de l'énergie. Nous sommes également particulièrement heureux d'accueillir le fondateur et PDG Roman Dudenhausen et son équipe dans la famille d'investisseurs Xlinks. Leur investissement en nous démontre la confiance croissante des marchés et de notre industrie dans le projet et les avantages qu'il apportera », explique-t-il.


Roman Dudenhausen, patron de Coenergy, a affirmé de son côté : « nous parlons depuis longtemps de ce projet avant-gardiste. Il est audacieux, innovant et durable. À notre avis, cela change la donne sur la voie d'un système énergétique européen vert, sûr et indépendant.Bien sûr, nous sommes très heureux d'être un partenaire financier et stratégique pour Xlinks et son équipe. D'autres projets communs sont déjà en cours de discussion », a-t-il fait savoir.


Pour rappel, Xlinks cherche à faire fonctionner deux câbles de 1,8 gigawatts entre le Maroc et le Royaume-Uni, ce qui, selon lui, sera le plus long système de câble sous-marin jamais proposé. Autrement dit, elle prévoit d'exploiter pas moins de 3,6 GW de capacité de câble sous-marin de la côte marocaine directement vers le Royaume-Uni, en suivant le plateau continental contournant l'Espagne, le Portugal et la France.


Ce qui, selon les promoteurs du projet, devrait générer de substantielles économies du coût de production d’électricité en comparaison du nucléaire.


En octobre dernier, la présidente de la région de Guelmim-Oued Noun, Mbarka Bouaida, avait fourni des détails supplémentaires quant aux zones devant être couvertes par le projet de Xlinks. ans des déclarations accordées au média qatari AlJazeera.net, Bouaida précise qu'il est question de la zone d'Al Mahbès, relevant de la province d'Assa-Zag, mais aussi des communes de Lamssid et Chbika, au niveau de la province de Tan Tan.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @soufianesbiti
Revenir au direct