En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.10.2019 à 15 H 49 • Mis à jour le 16.10.2019 à 15 H 49
Par
Moyen-Orient

L’armée syrienne s’empare de bases abandonnées par le Pentagone

L’armée syrienne a pris le contrôle de plusieurs bases militaires du nord-est de la Syrie abandonnées par les forces américaines, rapporte mercredi la télévision publique russe.


L’administration kurde dans le nord de la Syrie a conclu dimanche un accord avec Damas autorisant l’armée gouvernementale syrienne à déployer des troupes le long de la frontière avec la Turquie, après le retrait, sur décision de Donald Trump, des forces spéciales américaines déployées dans la région.


Le président turc Recep Tayyip Erdogan a rejeté mardi soir les appels internationaux à un cessez-le-feu dans l’offensive lancée le 9 octobre par les forces turques dans le nord-est de la Syrie contre les miliciens kurdes jusqu’alors soutenus par Washington.


Aucune puissance ne pourra interrompre l’opération turque en Syrie tant que celle-ci n’aura pas atteint son objectif de créer une « zone de sécurité » le long de la frontière turco-syrienne, de la ville de Manbij à la frontière irakienne, sur quelque 450 km, a réaffirmé mercredi le chef de l’Etat turc.


Recep Tayyip Erdogan a ajouté que l’opération cesserait immédiatement si les forces kurdes rendaient leurs armes et se retiraient de la bande de territoire syrien large de 20 miles (32 km) que la Turquie entend contrôler.

Revenir au direct