En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.12.2020 à 14 H 16 • Mis à jour le 03.12.2020 à 14 H 16
Par
Banques

Le Crédit Agricole du Maroc affirme son soutien aux Fédérations interprofessionnelles de l’Agriculture

Le Crédit Agricole du Maroc (CAM) a tenu, mardi, une réunion avec la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole (FISA) et ses associations membres, dans le cadre du cycle de rencontres que la Banque a initié avec les différentes fédérations interprofessionnelles de l’agriculture.


Présidée par le Président du Directoire du CAM, Tariq Sijilmassi, le président de la FISA, Youssef Alaoui, et le président de la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural (Comader) Mohamed Alamouri, cette réunion a vu la participation de plusieurs opérateurs du secteur avicole national ainsi que de représentants du ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, indique CAM dans un communiqué.


Le point a été fait sur les réalisations de la filière notamment dans le cadre du Plan Maroc Vert, l’évolution de ses indicateurs, ainsi que sur ses contraintes et les leviers à actionner pour son développement mais aussi d’exposer les attentes des opérateurs en matière d’accompagnement financier, précise le communiqué.


En effet, cette rencontre a été tenue avec la FISA et ses associations membres, à savoir, l’Association Nationale des Producteurs de Viandes de Volailles (APV), l’Association Nationale des Producteurs d’Œufs de Consommation (ANPO), l’Association Nationale des Accouveurs Marocains (ANAM), l’Association des Fabricants d’Aliments Composés (AFAC), et l’Association Nationale des Abattoirs Industriels Avicoles (ANAVI).


A cette occasion, les participants ont souligné l’importance de cette filière qui a connu un développement considérable et qui participe grandement à la sécurité alimentaire du pays et à la création d’emplois. Ils ont également relevé la persistance de contraintes liées à l’écosystème dans lequel elle évolue et qui freinent le développement du secteur.


Ils ont également exprimé leur vive satisfaction suite au changement du statut fiscal de la profession consacrant désormais les aviculteurs en tant qu’agriculteurs et non plus comme marchands de gros, souligne la même source.


Le Crédit Agricole du Maroc a réitéré son engagement ferme d’accompagner l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur, tant en amont qu’en aval, et de répondre aux besoins d’investissements importants qui doivent être réalisés par la filière dans le cadre de la nouvelle stratégie agricole Génération Green 2020-2030.


A l’issue de la rencontre, il a été convenu de mettre en place un cadre institutionnel impliquant l’ensemble des parties prenantes (MAPMDREF-FISA –  CAM- COMADER), afin de déployer des mesures de soutien spécifiques à la filière avicole et un dispositif d’accompagnement personnalisé par opérateur.


Par ailleurs, Sijilmassi a annoncé que le CAM s’engageait à mettre ses produits et services digitaux au service des opérateurs en développant et en lançant une plateforme intégrée pour digitaliser l’ensemble des transactions de la chaîne de valeur avicole et développer ainsi un écosystème spécifique pour la profession.

Par
Revenir au direct