En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.03.2017 à 05 H 06 • Mis à jour le 08.03.2017 à 09 H 35
Par
Politique-Divers

Le député UC Abdellatif Merdas assassiné par arme à feu à Casablanca

Abdellatif Merdas, parlementaire UC de la circonscription Ben Ahmed-Settat a été assassiné par arme à feu non loin de son domicile, rue Benghazi, dans le quartier Californie à Casablanca tard dans la soirée du 7 mars

Abdellatif Merdas, parlementaire UC de la circonscription Ben Ahmed-Settat a été assassiné par arme à feu non loin de son domicile, rue Benghazi, dans le quartier Californie à Casablanca tard dans la soirée du 7 mars.


Abdellatif Merdas (1963-2017). DR


Il a été mortellement blessé d’au moins trois salves, au niveau du cou, de la tête et du thorax par ce qui s’apparente à une décharge de fusil de chasse alors qu’il se trouvait à bord de son véhicule de fonction, selon les premiers témoignages cités par des membres du parti de l’Union constitutionnelle et les médias qui se sont rendus sur les lieux.


La voiture de Merdas portant la cocarde de député sur son pare-brise. AIC PRESS


Le ou les auteurs présumés de ce crime, dont le mobile demeure encore inconnu, n’ont pas encore été  identifiés selon une source proche de l’enquête. Selon les riverains, les meurtriers étaient à bord d’une voiture de couleur sombre immatriculée à l’étranger. Un second véhicule ayant servi dans l’assaut a été cité par ailleurs sans plus de précisions.


Policiers en civils et membres du personnel politique de l'UC et du Grand Casablanca autour du véhicule de la victime. AIC PRESS


Ils sont activement recherchés par les autorités qui ont rapidement bouclé le périmètre laissant le soin à la police scientifique de procéder à l’analyse balistique de la scène du crime et des traces éventuelles dans l’habitacle du véhicule.


Remorquage de la berline de la victime par la Police scientifique et technique. AIC PRESS


Des images potentielles capturées par les caméras de surveillance des villas avoisinantes devraient être exploitées par les enquêteurs affirme une source policière au Desk. Natif de Ben Ahmed, Abdellatif Merdas, 53 ans, était marié et père de trois enfants. Diplômé en droit et en langues, le responsable politique a été membre du conseil communal de Ben Ahmed avant d’en assurer la présidence de 2003 à 2009, période durant laquelle il cumulait ce mandat avec celui de député. Il a été élu à la Chambre des représentants parmi les six sièges en jeu de la circonscription de Ben Ahmed-Settat lors du scrutin d’octobre 2016.


Les tirs ont fait exploser les vitres de la voiture occupée par Merdas.
Selon les premiers éléments matériels, les tirs ont été portés du côté de la portière passager du véhicule. La vitre côté conducteur a elle aussi été détruite par les impacts de projectiles.
Touché mortellement par au moins trois salves, le député a perdu le contrôle de son véhicule qui a fait une sortie de route....
... avant de percuter le mur d'une villa.
La police a bouclé le périmètre de la scène de crime pour procéder aux premières analyses balistiques sur le véhicule avant de le remorquer.


Revenir au direct