En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
28.06.2021 à 15 H 08 • Mis à jour le 28.06.2021 à 15 H 22
Par
Parlement Européen

Le Français Mariani « ami » du Maroc, blacklisté au Parlement européen

Cinq eurodéputés français d’extrême-droite ont été blacklistés par le Parlement européen (PE) pour avoir effectué de fausses missions d’observation électorale pour le compte de la Russie, notamment en Crimée ou au Kazakhstan, révèle ce lundi le pure-player spécialisé EU Observer.


l s’agit de Virigine Joron, Hervé Juvin, Jean-Lin Lacapelle, Thierry Mariani, and Philippe Olivier, tous membres du Rassemblement national (RN) et représentant à l’hémicycle européen le groupe politique Identité et démocratie (ID). Ces derniers s’étaient tous, le 10 juin dernier, abstenus lors du vote de la motion du PE sur la violation de la convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant et l’instrumentalisation des mineurs par les autorités marocaines dans la crise migratoire à Ceuta.


« Ces eurodéputés RN se voyaient offrir de luxueux séjours en échange d’un rapport positif sur la bonne tenue des élections. Certains auraient même tenté de se faire rembourser par l’Europe leurs frais de séjour pourtant offerts  », explique Emmanuel Foulon, attaché de presse au PE.


Ex-ministre sous Nicolas Sarkozy, Thierry Mariani prend régulièrement position en faveur du Maroc dans le conflit opposant celui-ci au Front Polisario et à l’Algérie. En décembre dernier, suite aux événements de Guerguerat, il avait qualifié d’« irresponsable » le comportement d’Alger, saluant l’intervention des Forces armées royales (FAR) pour débloquer le point de passage.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct