En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
01.06.2019 à 11 H 05 • Mis à jour le 01.06.2019 à 11 H 05
Par
Moyen-Orient

Le Hezbollah prévient Washington des risques à entrer en guerre avec l’Iran

Le Hezbollah libanais a prévenu vendredi les Etats-Unis qu’une guerre contre l’Iran ne se limiterait pas aux frontières iraniennes et qu’elle entraînerait « l’anéantissement » de la présence militaire et des intérêts américains dans la région.


Le chef du mouvement chiite, Hassan Nasrallah, a dit toutefois ne pas s’attendre à ce que Washington et ses alliés lancent une offensive contre la République islamique, par craintes des conséquences et parce que « le rapport de force » écartait un tel scénario.


Dans un discours effectué à l’occasion d’un rassemblement à Beyrouth, il a par ailleurs dénoncé le plan de paix pour le Proche et Moyen-Orient préparé par l’administration américaine et piloté par Jared Kushner, le conseiller et genre du président américain Donald Trump.


Il s’agit d’un « crime historique » qui doit être arrêté, a déclaré Nasrallah, ajoutant que cela relevait d’un devoir “religieux, moral et humanitaire” .


Un premier volant du plan, que l’administration Trump rédige depuis près de deux ans, doit être dévoilé lors de la conférence de Manama prévue les 25 et 26 juin prochain.

Par
Revenir au direct