S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
07.10.2018 à 00 H 08 • Mis à jour le 07.10.2018 à 00 H 21 • Temps de lecture : 1 minutes
Par et
Turquie

Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi « tué par une équipe venue de Riyad »

Les autorités turques pensent que le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, porté disparu depuis qu'il s'est rendu mardi au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul, a été tué à l'intérieur du consulat, a-t-on appris samedi auprès de deux sources turques.


« Les premières conclusions de la police turque sont que M. Khashoggi a été tué au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul. Nous pensons que le meurtre était prémédité et que le corps a ensuite été déplacé du consulat », a dit à Reuters un représentant turc.


Une information qui a été confirmé par d’autres sources au Washington Post qui décrit qu’une équipe de 15 tueurs spécialement dépêchés à Istanbul par Riyad.


Plus tôt samedi, le consulat général d'Arabie saoudite a déclaré à Reuters que les autorités saoudiennes participaient à la recherche de Khashoggi et a écarté l'idée d'un enlèvement du journaliste.


Vendredi, le prince héritier saoudien, Mohamed ben Salman, a déclaré que les autorités saoudiennes permettraient que des Turcs viennent inspecter le consulat à Istanbul, les autorités d'Ankara et de Ryad donnant des comptes rendus différents de l'affaire.


Jamal Khashoggi, qui s'est exilé aux Etats-Unis il y a un an, craignant que ses opinions ne lui valent des représailles, s'est rendu mardi au consulat d'Arabie à Istanbul. A en croire Ankara, rien ne dit que le journaliste est bel et bien ressorti du consulat, tandis que pour Ryad, il est ressorti après le rendez-vous qu'il y avait eu.


Khashoggi a quitté l'Arabie en septembre 2017 quand les autorités l'ont sommé de cesser de s'exprimer sur Twitter. Au cours de l'année écoulée, il a écrit une série d'articles publiés par le Washington Post, dans lesquels il dénonçait l'attitude de Ryad à l'égard du Qatar et s'indignait de la guerre au Yémen, de la répression politique ou de la censure.


La chaîne de télévision turque NTV a rapporté samedi que le parquet turc avait ouvert une enquête sur la disparition de Khashoggi.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Revenir au direct