S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.09.2017 à 18 H 15 • Mis à jour le 27.09.2017 à 21 H 29 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Irak

le Kurdistan vote massivement pour le « oui » à l’indépendance

Le Kurdistan irakien a voté, sans surprise, à plus de 92 % en faveur de l'indépendance, selon les résultats d'un référendum controversé organisé par cette région autonome malgré l'opposition du pouvoir central à Bagdad et de nombreuses capitales.


L'annonce des résultats de ce scrutin organisé lundi est survenue ce mercredi, quelques heures après que le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a posé comme condition à toute négociation l'annulation des résultats.


Bagdad n'a pas réagi dans l'immédiat à l'annonce du résultat, qui ne doit pas être suivi immédiatement d'une proclamation de l'indépendance, selon les autorités kurdes.


Les pays voisins de l'Irak, où se trouvent d'importantes minorités kurdes, ont eux aussi menacé de prendre des sanctions contre la région autonome. Si ces menaces étaient mises à exécution, elles asphyxieraient totalement l'entité kurde.


« Sur 3 305 925 votants, le oui a obtenu 92,73 % et le non 7,27 % », a annoncé la commission électorale du Kurdistan, précisant par ailleurs que la participation avait atteint 72,16 %.


Le Premier ministre irakien Abadi avait auparavant déclaré devant les députés que le référendum devait « être annulé » et un dialogue ouvert « dans le cadre de la Constitution ».

 

Dimanche, le pouvoir central irakien avait demandé aux pays étrangers de ne traiter qu'avec lui pour toutes les transactions pétrolières. L'or noir est la principale source de revenus du Kurdistan irakien.


A l'étranger, ce scrutin est resté largement critiqué, tout particulièrement par la Turquie, la Syrie et l'Iran, trois pays voisins comptant des minorités kurdes.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct