S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
01.02.2023 à 10 H 17 • Mis à jour le 01.02.2023 à 10 H 17 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Coopération

Le Maroc se chargera de l’évaluation des ressources halieutiques du Liberia

Mohamed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement durable et des Eaux et Forêts, a signé un protocole d’accord avec le Liberia pour effectuer via un navire de recherche marocain, une évaluation des ressources halieutiques libériennes, apprend-on d'un communiqué. Le programme débutera, au plus tard, en mars 2023.


La signature de ce protocole d'accord intervient suite à une demande d’assistance formulée par la directrice générale de l’Autorité Nationale des Pêches et de l’Aquaculture au Liberia, Emma Metieh Glassco, qui a également demandé au gouvernement marocain un soutien supplémentaire pour la construction d'un point de débarquement aménagé (PDA) des produits de la mer, similaire à celui d'Agadir.


L’objectif de cet accord est de « déterminer la viabilité commerciale des ressources halieutiques du Liberia et d'attirer des opportunités d'investissement », fait-on savoir.


Celui-ci déclenchera ainsi, « une croissance économique et le développement du secteur de la pêche libérien », a déclaré Glassco, ajoutant que « le manque de données scientifiques a limité la productivité et la capacité à générer des revenus du secteur de la pêche au Liberia ».


Rappelons que Mohamed Sadiki, a eu une série d’entretiens avec ses homologues d’autres pays africains, en marge de la seconde édition de la Conférence de Haut-niveau de l’Initiative de la Ceinture Bleue (Blue Belt Initiative) qui s’est tenue ce lundi à Agadir.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct