S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
14.11.2022 à 14 H 01 • Mis à jour le 14.11.2022 à 14 H 01 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Partenariat

Le ministère de la Santé et le HCR conviennent d’un accord pour l’accès des réfugiés aux soins de santé

Une convention-cadre de partenariat visant à favoriser l’accès des réfugiés à la santé et à la protection sociale a été signée, lundi à Rabat, entre le ministère de la Santé et de la protection sociale et l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) au Maroc.


Paraphé par le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, et le représentant du HCR à Rabat, François Reybet-Degat, l'accord s’inscrit dans le cadre de l'effort de soutien à la politique nationale d'immigration et d'asile, initiée à la suite des instructions royales en septembre 2013, l'objectif étant de favoriser l'accès des réfugiés aux soins de santé et au système de protection sociale, apprend-on d’une dépêche de l’agence MAP.


Cette convention a pour but de mettre en place des actions conjointes d'appui à l’accès des réfugiés et demandeurs d’asile aux services de santé de base ainsi qu’aux services du deuxième et troisième niveaux portant sur les soins les plus spécialisés. Elle prévoit également de faciliter la prise en charge des réfugiés par le système national de la protection sociale et leur accès aux Centres hospitaliers universitaires (CHU).


A cette occasion, Ait Taleb a rappelé que le ministère a élaboré un Plan stratégique national de santé et immigration 2021-2025 dont l’objectif est d’améliorer l’accès des immigrés, y compris les réfugiés résidant au Maroc en situation de vulnérabilité, à des services de prévention et de promotion de la santé et de soins médicaux, dans le respect des droits humains et des conditions d’égalité et d’équité.


Il a, également, fait savoir dans une déclaration à la presse que l'accord donnera lieu à plusieurs conventions spécifiques qui tiendront compte des différentes caractéristiques et spécificités des réfugiés.


La signature de cette convention-cadre de partenariat représente une étape importante dans le travail d’intégration des réfugiés dans les systèmes de la santé et de la protection sociale, conformément à la Stratégie nationale de l'immigration et d'asile, a souligné pour sa part Reybet-Degat, qualifiant cette stratégie d' « inclusive et humaniste ».


Le responsable onusien a loué l’action du ministère au profit d’une population de 19 000 demandeurs d’asile et réfugiés, réparties sur plus de 79 localités sur l’ensemble du territoire marocain.


Cette action confirme l’approche du Maroc basée sur le respect des droits des réfugiés et des demandeurs d’asile, dans le droit fil de la convention de Genève de 1951 relative au statut des réfugiés, dont le Royaume fut le premier pays africain signataire.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct