En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
06.01.2020 à 17 H 09 • Mis à jour le 06.01.2020 à 17 H 10
Par
Commission

Le parti de Mohamed Ziane refuse d’être auditionné par la CSMD

Le Parti marocain libéral (PML) dirigé par l’avocat Mohamed Ziane a décidé de décliner l’invitation du président de la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) qui avait convié sa formation politique à présenter sa vision dans le cadre des séances d’écoutes dédiées à recueillir les propositions des partis et de la société civile, rapporte Le Matin.


Cette décision a été prise à l’issue d’une réunion tenue dimanche 5 janvier par le bureau politique du PML dédiée à l’examen de la requête reçue la veille de la part de Chakib Benmoussa, président de la CSMD, ajoute la même source.


Le PML a indiqué par voie de communiqué que sa décision a été dictée par « le respect des principes du parti basés sur la défense des valeurs universelles de démocratie, de liberté et des droits de l’Homme ». Des valeurs, « qui ne s’accordent pas avec le projet d’élaboration d’un modèle de développement unifié et cautionnée par l’ensemble des forces politiques, syndicales et associatives du pays ».


Le PML a chargé son coordinateur national, Mohamed Ziane, de faire parvenir au président de la CSMD « ses regrets de ne pouvoir accéder à sa demande de participer aux séances d’écoute », soulignant que « le projet de développement et le programme politique du parti ne pourront être soumis qu’à l’examen du peuple marocain, seul habilité à choisir le modèle de développement qu’il estime être en ligne avec ses convictions et ses attentes, et ce dans le cadre d’un système électoral juste et transparent ».

Par
Revenir au direct