En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
11.03.2018 à 19 H 49 • Mis à jour le 11.03.2018 à 20 H 01
Par
Sahara

Le Polisario menace les investisseurs touristiques canariens de Dakhla

Après son agitation sur les ressources naturelles, le Front Polisario a « mis en garde les entreprises des Iles Canaries intéressées à contribuer à la croissance du secteur du tourisme à Dakhla », a rapporté le journal local La Opinion de Tenerife.


La menace a été transmise via l’officine du Polisario basée aux Canaries qualifiant tout investissement dans le secteur comme une « incitation à la criminalité », ajoutant « qu’aucun entrepreneur canarien ne voudrait voir son nom ou son entreprise repérés (…) à un moment où toute l’activité économique dans la région est observée méticuleusement », faisant allusion aux récents arrêtés de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) qui a estimé que le territoire devait être exclu des accords agricole et de pêche conclus entre le Maroc et Bruxelles.


« Nous demandons aux entreprises canariennes de s’abstenir de toute activité économique sur le territoire (…), jusqu’à ce qu’une solution définitive soit trouvée au conflit » et prévient « que la seule entité valide pour négocier un accord est le Front Polisario ».

Revenir au direct