En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
15.12.2020 à 20 H 26 • Mis à jour le 15.12.2020 à 20 H 26
Par
Sahara

Le Polisario perd l’un de ses principaux soutiens au parlement européen

Joachim Schuster a déposé, ce mardi, sa démission de la présidence de l’intergroupe pour le Sahara occidental au parlement européen. L’eurodéputé allemand explique son départ par « la décision du Front Polisario de mettre fin au cessez-le-feu » qu’il considère être « une erreur stratégique sérieuse », malgré « les multiples violations du Maroc durant des années ». Schuster « ne voit pas comment cela peut promouvoir une solution au conflit » et « craint que cela exacerbe significativement le conflit ». Pour lui, la décision du Front Polisario « ne sert pas le peuple sahraoui ».


Formé en février dernier, l’intergroupe « Paix pour le peuple sahraoui » rassemble des dizaines d’eurodéputés de plusieurs nationalités, très majoritairement de gauche. « J’ai endossé le rôle de président afin de contribuer à une solution pacifique du conflit, sachant que les conditions étaient loin d’être bonnes. L’objectif était d’encourager l’Union européenne à développer, main dans la main avec l’Union africaine, une approche plus active et constructive envers le conflit, et de, bien sûr, promouvoir l’introduction d’un nouveau représentant spécial des Nations Unies », peut-on lire sur sa lettre de démission.


Lettre de démission de Joachim Schuster

Par
Revenir au direct