En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.10.2020 à 15 H 55 • Mis à jour le 16.10.2020 à 15 H 56
Par et
Diplomatie

Le projet de loi français sur le séparatisme invité de la rencontre entre Gérald Darmanin et Ahmed Toufiq

« La coopération et le partenariat entre le Maroc et la France, deux pays plus qu’amis, est nécessaire », a affirmé, ce vendredi à Rabat, le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Sa rencontre avec son homologue marocain, Abdelouafi Laftit a été « l’occasion d’examiner des sujets qui touchent à la sécurité nationale, à la lutte contre le terrorisme et aux moyens d’améliorer le travail commun mené par les deux pays ». Le ministre de l’Intérieur marocain était accompagné du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb.


Une rencontre a également eu lieu entre le ministre de l’Intérieur français et le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita. Darmanin, qui rencontrera également le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a relevé qu’il va évoquer ce que souhaite faire le gouvernement français, conformément au projet de loi sur le séparatisme déposé par Emmanuel Macron, « et de le faire en lien tout particulier avec le Maroc, avec qui nous avons des relations séculaires, amicales et qui sont fondées sur le respect et la confiance ».


« J’aurais l’occasion d’évoquer avec M. Taoufiq ces sujets et de voir comment nous pouvons améliorer les choses et comprendre les contraintes de toutes les parties », a-t-il ajouté.


Arrivé ce 15 octobre au Maroc, Gérald Darmanin avait rencontré Mehdi Qotbi, président de la Fondation Nationale des Musées, lors d’une visite du musée Mohammed VI d’art contemporain de Rabat.

Par et
Revenir au direct