En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
08.06.2016 à 12 H 09 • Mis à jour le 08.06.2016 à 12 H 09
Par

Le projet d’évasion d’un belgo-marocain incarcéré à Salé déjoué à Bruxelles

Deux personnes ont été arrêtées à Bruxelles sous l’inculpation d’organisation criminelle, a annoncé le parquet fédéral belge. Selon le site belge dhnet.be les deux individus, dont l’identité n’a pas été révêlée, sont soupçonnés d’avoir été recrutés pour se procurer des armes et des explosifs pour faire évader Ashraf Sekkaki actuellement détenu à la prison de Salé. Sekkaki, considéré comme l’un des criminels les plus dangereux de Belgique, avait été arrêté à Tétouan en 2009 après son évasion spectaculaire de la prison de Bruges à bord d’un hélicoptère avec deux autres Marocains. Il avait écopé d’une peine de 12 ans pour cavale et divers braquages et carjackings. Prince de l’évasion, il s’était déjà fait la belle de la prison d’Oujda en 2010.

Par @StitouImad
Revenir au direct