logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
24.07.2022 à 15 H 34 • Mis à jour le 24.07.2022 à 16 H 01
Par
Fading

Le signal des TV marocaines brouille la TNT espagnole du fait de la canicule

Les interférences électromagnétiques du Maroc avec le signal de télécommunication de la côte andalouse sont exacerbées par les vagues de chaleur incessantes, apprend-on de la presse espagnole.


En effet, le signal de télévision des chaînes marocaines est si puissant qu'il peut être détecté au sud de l'Espagne, causant des problèmes de réception pour les consommateurs andalous de télévision numérique terrestre (TNT).


« La zone touchée en Andalousie est essentiellement l'ensemble du littoral. Bien que les zones ayant l'incidence la plus élevée au cours de la dernière année aient été les provinces de Cadix et de Malaga », a déclaré José Manuel Muñiz, directeur de l'Association andalouse des entreprises d'installation de télécommunications (Faitel).


Pour Muñiz, il n'est pas possible de quantifier le nombre de foyers touchés car cela varie « en fonction des jours et même des créneaux horaires dans le même jour », ajoute-t-il.


Les vagues de chaleur en Espagne, depuis le printemps dernier, créent des conditions qui ne sont pas avantageuses au bon fonctionnement des telcos. L'évaporation de l'eau, l'humidité, et les marées provoquent une modification des conditions de propagation du signal, le poussant à se détériorer.


Malgré les efforts entre les deux pays pour régler ce problème, les résultats obtenus ne permettent pas sa résolution. « Nous sommes loin d'une véritable solution au problème à cause de la configuration actuelle de la TNT », affirme Muñiz.


Déjà en 2021, ce phénomène appelé « fading » avait poussé plusieurs habitants des zones côtières du sud de l'Espagne à passer aux services IPTV.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct