logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
10.06.2022 à 10 H 42 • Mis à jour le 10.06.2022 à 10 H 42
Par
Santé

Le Suédois Diaverum acquiert deux centres d’hémodialyse à Meknès

Le spécialiste en prise en charge de l'insuffisance rénale, Diaverum, a annoncé ce vendredi, l'acquisition du Centre de Néphrologie et d'Hémodialyse de Meknès (CNHM) et du centre d'hémodialyse El Basma, apprend-on d'un communiqué.


« L’acquisition de ces deux établissements sur Meknès confirme et consolide l’engagement de Diaverum à s’investir dans la prise en charge de qualité que propose le Royaume du Maroc. Le C.N.H.M et Basma répondent une fois encore à des standards médicaux et pratiques de soins remarquables que le groupe va, avec les équipes existantes, renforcer et soutenir durablement », précise le communiqué.


Le docteur El Hocein Dkhissi, fondateur de ces deux centres a déclaré se réjouir de « cette intégration au sein du groupe Diaverum et des valeurs professionnelles que nous partageons. J’ai toujours été animé dans ma carrière par une curiosité et une soif d’apprendre autour d’une discipline passionnante car prenant en charge le patient dans sa globalité ».


« Après deux années où nous avons été fortement mobilisés par la pandémie Covid-19, nous sommes fiers de réaliser cette nouvelle étape de notre développement au Maroc et espérons contribuer à l’amélioration continue de la prise en charge des patients insuffisants rénaux dans le Royaume du Maroc, dans un système de santé élargissant la couverture santé proposée aux patients relevant actuellement du dispositif Ramed », ajoute Hervé Gourgouillon, vice-président pour la région de Diaverum.


Ces deux centres qui viennent d'intégrer le groupe Diaverum prennent en charge plus de 260 patients en insuffisance rénale. « C’est avec une grande fierté que j’accueille toutes les équipes avec laquelle nous avons hâte de travailler. Meknès, ville historique, nous ouvre les portes d’une nouvelle région au Maroc et annonce, nous l’espérons, de nouveaux développements dans les mois à venir », conclut Toon Keupink, directeur général du groupe.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct