En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
16.05.2021 à 15 H 29 • Mis à jour le 16.05.2021 à 15 H 29
Par
Maroc-Espagne

Le trafic de drogue avec Sebta s’effectue désormais par des drones

Des agents de la Guardia civil espagnole ont récupéré ce samedi un drone utilisé pour charger et transporter du haschich à travers le périmètre frontalier qui sépare Ceuta (Sebta) du Maroc, rapporte la presse locale.


Les agents en service ont récupéré la charge, qui dépassait un demi-kilo de haschich. Aucune arrestation n’a été effectuée, les trafiquants utilisant ce moyen aérien n’ayant toujours pas été identifiés.


Il y a quelques semaines, dans le même voisinage de démarcation entre le Maroc et l’enclave espagnole, un autre drone chargé de 7 kilos de cannabis avait été saisi par les forces de police marocaines, l’appareil ayant chuté avant de franchir la frontière de barbelés 


Les tentatives de passer de la drogue en suivant cette méthode se multiplient avec des drones de toutes sortes pouvant transporter des charges de 1 à plusieurs kilogrammes de drogue. Avec ce modus operandi, le haschisch est introduit à Sebta tandis que les psychotropes ou de la cocaïne sont acheminés au Maroc.


En février dernier, la police espagnole avait identifié pour la première fois l’usage de drones dans un contexte de bouclage des frontières en raison de la pandémie du Covid_19. Les enquêtes ont révélé qu’une tentative avait été faite d’utiliser cette méthode pour introduire de petites quantités de haschich ainsi que des téléphones portables dans la prison de Mendizábal.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct