logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
06.02.2021 à 22 H 58 • Mis à jour le 06.02.2021 à 22 H 58 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Covid-19

Le vaccin AstraZeneca moins efficace contre le variant sud-africain

L'efficacité du vaccin développé par le laboratoire AstraZeneca en usage entre autres au Maroc pour sa campagne de vaccination nationale, continue de faire des vagues.


Après que plusieurs pays ont décidé d'en limiter l'administration aux moins de 65 ans (mais par le Maroc), une étude à paraître ce lundi affirme que le produit serait moins efficace contre le variant sud-africain, révèle ce samedi le Financial Times.


Celui-ci serait précisément inefficace contre les formes légères et modérées de la maladie causée par ce variant. L'étude randomisée porte sur un échantillon de 2026 personnes. Un nombre jugé plutôt faible pour un travail de ce type.


L'âge médian des personnes recrutées est de 31 ans. La moitié d'entre elles ont reçu au moins une dose de vaccins. L'autre au moins une dose de placebo. Il faut également ajouter qu'aucun des patients n’est décédé ou a été hospitalisé.


Ce qui n'empêche pas les auteurs de relever cette inefficacité. Si ces résultats venaient à se confirmer, l'étude pourrait « compliquer la course au déploiement des vaccins à mesure que de nouvelles souches émergent », écrit le FT.


La réponse du laboratoire ne s'est pas fait attendre. Dans une déclaration ce samedi, AstraZeneca n'a pas contesté les résultats de l’étude, mais a tenu à rappeler que son vaccin demeurait selon lui efficace contre les formes graves de la maladie, y compris celles développées par le variant sud-africain, « en particulier lorsque l'intervalle de dosage est optimisé à 8-12 semaines ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct