En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
26.12.2020 à 17 H 27 • Mis à jour le 26.12.2020 à 17 H 28
Par
Automobile

L’équipementier chinois Citic Dicastal inaugure sa seconde usine de jantes à Kenitra

Le groupe chinois Citic Dicastal, leader mondial spécialisé dans le moulage d’aluminium et dans la production de pièces automobiles en aluminium a inauguré, samedi à Kénitra, la deuxième usine de production de jantes en aluminium pour un investissement global de 350 millions d’euros.


Citic Dicastal devait à l’origine être implantée dans la Cité Mohammed VI Tanger Tech. En 2018, des contraintes liées à la topographie du terrain et au report du lancement de la cité ont poussé la direction du groupe chinois à se déporter sur Kénitra, second pôle de l’industrie automobile au Maroc après celui de l’hinterland de Tanger-Med.


Le groupe a acquis un foncier de 14 ha supplémentaires à la zone d’accélération industrielle de Kénitra pour l’élargissement de ses activités. Le groupe compte y installer ses futurs projets de pièces automobiles, à savoir, une panoplie de produits dédiés au châssis et au moteur, contribuant à augmenter la valeur ajoutée de l’industrie automobile au Maroc.


Aussi, les travaux de mise en service de cette seconde usine ont été lancés en novembre 2019 qui doublera la capacité de production annuelle de Citic Dicastal pour atteindre 6 millions de jantes, avec à la clé la création de 1 250 emplois, dépassant ainsi les objectifs prédéfinis.


Dotée d’une technologie de pointe, cette usine fabriquera des produits premiums de haute finition en matière de peinture, ainsi qu’une gamme de jantes plus grandes.


La première usine de Dicastal, qui a nécessité un investissement de plus de 147 millions d’euros, tourne à pleine capacité, depuis son inauguration en juin 2019, et emploie plus 650 personnes.


Par ailleurs, dans une perspective de développement durable, le groupe compte mettre en place un poste de haute tension afin d’augmenter l’efficacité énergétique et de favoriser l’utilisation d’énergie renouvelable. Ce projet, d’un montant global de 60 millions de dirhams, sera réalisé en collaboration avec l’ONEE.

Par
Revenir au direct