En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
05.07.2018 à 13 H 50 • Mis à jour le 05.07.2018 à 13 H 50
Par
Diplomatie

Les cinq points à retenir du Dialogue stratégique Maroc-Royaume-Uni

Le Maroc et le Royaume Uni ont tenu leur première session du Dialogue Stratégique, jeudi à Londres, sous la présidence du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita et son homologue, le Secrétaire d’Etat aux affaires étrangères et au Commonwealth, Boris Johnson.


La délégation marocaine comprenait également la Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Mounia Boucetta, et le Secrétaire d’Etat chargé de l’Investissement, Othmane El Firdaous, ainsi que d’autres hauts responsables de différents départements ministériels. La session inaugurale du premier Dialogue Stratégique Maroc-Royaume Uni, a vu la signature, par les deux ministres des Affaires étrangères, de plusieurs accords, visant à renforcer davantage le cadre juridique existant entre les deux pays.


« La tenue de ce Dialogue marque une étape nouvelle dans les relations bilatérales entre les deux Royaumes et leur insuffle une forte dynamique afin de consolider les acquis de coopération et asseoir un socle de visions communes des enjeux et défis du partenariat Maroc-Royaume Uni », a commenté la diplomatie marocaine. En voici les cinq points à retenir :


  1. Instauration d’un Dialogue stratégique entre les deux pays institué par les deux Ministres à travers la signature d un accord sous forme d échange de lettres.
  2. À ce titre il a été rappelé la profondeur des relations qui unissent les 2 pays depuis 800 ans et l’amitié traditionnelle. Et que cet accord est intervenu pour conforter cette particularité des relations séculaires entre les deux monarchies et pour renforcer la dynamique de coopération bilatérale pour l inscrire dans une perspective plus ambitieuse.
  3. Ce nouveau dialogue qui porte sur des questions stratégiques d’intérêt mutuel, est fondé su le respect mutuel. Comme il s’inscrit dans l’esprit d’amitié et de coopération étroite qui caractérise les relations bilatérales.
  4. Le caractère régulier de ce dialogue qui se tiendra annuellement et alternativement .Ainsi que la caractère global pour garder l’harmonie à travers la mise en place de quatre pôles (politique, sécuritaire, économique et commercial, culture éducation et jeunesse)
  5. Maintenir des canaux de communication réguliers, et désignation du ministre d’État chargé du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord, Alastair Burt, et la secrétaire d’Etat, Mounia Boucetta, en tant que premiers points de contact pour examiner et résoudre les questions bilatérales clés, y compris celles à caractère urgent.

Revenir au direct