logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
30.10.2019 à 18 H 52 • Mis à jour le 30.10.2019 à 18 H 52
Par
Proche-Orient

Les patrouilles russo-turques en Syrie débuteront vendredi, selon Erdogan

Les patrouilles conjointes entre les armées turque et russe débuteront vendredi dans la « zone de sécurité » établie en territoire syrien, le long de la frontière avec la Turquie, a déclaré mercredi Recep Tayyip Erdogan.


Le président turc a dit disposer d’informations selon lesquelles les combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG), une organisation considérée comme terroriste par Ankara, ne s’étaient pas totalement retirés de cette bande de territoire de 30 km de large.


Il a contredit sur ce point le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, qui a déclaré mardi que le retrait kurde était terminé.


Pour le vérifier, la Turquie devait mener à partir de mardi soir des patrouilles conjointes avec la Russie, aux termes de l’accord conclu la semaine dernière à Sotchi entre Recep Tayyip Erdogan et Vladimir Poutine.


Les patrouilles ne vont finalement débuter que vendredi et elles ne s’enfonceront dans un premier temps que de 7 kilomètres en territoire syrien, au lieu des 10 initialement prévus, a dit le président turc.


Si les soldats turcs constatent que des miliciens kurdes sont encore présents dans la zone d’exclusion convenue avec les Etats-Unis et la Russie, Ankara n’hésitera pas à lancer une nouvelle offensive et à élargir la « zone de sécurité », a-t-il martelé.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct