S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.03.2023 à 20 H 47 • Mis à jour le 25.03.2023 à 20 H 48 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Syndicats

Les pharmaciens annoncent une nouvelle grève nationale pour le 13 avril

Les pharmaciens d’officine ne décolèrent pas depuis la publication du dernier rapport de la Cour des comptes qui pointe du doigt les marges qu’ils réalisent (57 %) jugées par les magistrats comme « excessives ».


Les professionnels du secteur ont mené depuis la parution du rapport des réunions ayant abouti à déclarer que leur marge bénéficiaire moyenne ne dépassait pas les 8 %.


Ce samedi, la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc (FNSPM), la Confédération des syndicats des pharmaciens au Maroc (CPSM), l’Union nationale des pharmaciens du Maroc (UNPM) et la Fédération des pharmaciens du Maroc (FPM) ont annoncé dans un communiqué, une grève nationale de 24 heures fixée au jeudi 13 avril.


Les quatre centrales liguées promettent l’escalade au-delà de la mi-avril en cas de réforme du décret relatif à la fixation des prix des médicaments, comme le préconise la Cour et des Comptes, mais aussi au nom d’une série de revendications ignorées par la réforme de la Santé.


La corporation, qui sort à peine de la polémique autour des élections des conseils régionaux, dénonce une absence totale de concertation de la part des pouvoirs publics et le mutisme du gouvernement face à la « situation de précarité » qu’endure leur profession.


Dans ce sens, dans leur avis de grève, les syndicats font plutôt état d’une « détérioration » de leur secteur d’activité, de nombreuses officines étant, selon eux, menacées de faillite.


Ils justifient leur décision d’appeler à une grève nationale, qui pourrait être suivie d’un second débrayage de 48 heures, en « réaction à une série d’accumulations négatives et suite au refus des autorités compétentes de tout dialogue avec les représentants de la profession afin d’engager les réformes indispensables au redressement de la profession », lit-on de leur communiqué conjoint.


Avis de grève des pharmaciens pour le 13 avril 2023

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct