S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.02.2023 à 00 H 53 • Mis à jour le 13.02.2023 à 00 H 53 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Finances

Les recettes douanières en hausse de 14,1 % à fin janvier (TGR)

Les recettes douanières nettes ont atteint 6,39 milliards de dirhams (MMDH) à fin janvier 2023, en hausse de 14,1 % par rapport à leur niveau une année auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR).


Ces recettes, qui comprennent les droits de douane, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) à l'importation et la taxe intérieure de consommation (TIC) sur les produits énergétiques, tiennent compte de remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux de 2 millions de dirhams (MDH) à fin janvier dernier (3 MDH un an auparavant), précise la TGR dans son récent bulletin mensuel de statistiques des finances publiques.


Au détail, les recettes nettes des droits de douane réalisées à fin janvier ont atteint 1,129 MMDH, en augmentation de 24,6 % par rapport à janvier 2022, fait savoir la même source.


Ledit bulletin fait également ressortir que les recettes nettes provenant de la TVA à l'importation ont augmenté de 17,1 % à 4,11 MMDH. La TVA sur les produits énergétiques a enregistré une hausse de 43,2 % et celle sur les autres produits une augmentation de 10,7 %.


S'agissant des recettes nettes de la TIC sur les produits énergétiques, elles se sont chiffrées à près de 1,151 MMDH, en baisse de 2,9 % par rapport à leur niveau de fin janvier 2022 et ce, compte tenu de remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux de 1 MDH.


Les recettes douanières brutes ont été de 6,392 MMDH à fin janvier dernier, en hausse de 14,1 % par rapport à leur niveau à fin janvier 2022.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct