En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
03.04.2017 à 14 H 32 • Mis à jour le 03.04.2017 à 14 H 32
Par
Politique

Les « réformateurs » de l’Istiqlal revendiquent un « canal historique » du parti contre Chabat

Ils se désignent comme le « Comité exécutif réformateur » et utilisent désormais dans leur communication logo, cachet et papier en tête du parti de la balance comme le relève Medias24. Le bloc anti-Chabat qui s’institutionnalise depuis qu’il a mis le secrétaire général en minorité compte peser de tout son poids mardi 4 avril lors d’une réunion du Comité exécutif (CE) qui s’annonce particulièrement tendue au vu des derniers développements qu’a connu l’Istiqlal. Dans un communiqué signé par Hamdi Ould Rchid, le baron du sud, et par 13 autres membres du CE, l’aile contestataire rejette sur le clan Chabat la responsabilité des troubles qui ont émaillé une réunion samedi 1er avril au siège du parti à Rabat et qui a tourné à la foire d’empoigne. Les « réformateurs » avancent qu’il s’agit d’une manipulation dont l’objectif est de ternir l’image de Ould Rchid en particulier, les fiers-à-bras qui ont saccagé la salle s’étaient opportunément déclarés de Laâyoune, assure-t-ils. « Nous sommes en réalité le canal historique de l’Istiqlal face à l’usurpateur qui entraine le parti vers le chaos et la scission » indique un des signataires du communiqué au Desk.

– 

Fac-Similé du communiqué du 3 avril. Medias24

Par
Revenir au direct