logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.08.2022 à 17 H 27 • Mis à jour le 02.08.2022 à 17 H 30
Par
Automobiles

Les ventes de voitures neuves en baisse de 11,03 % à fin juillet (AIVAM)

Selon les statistiques mensuelles de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves au Maroc se sont établies à 95 544 unités à fin juillet 2022, en baisse de 11,03 % par rapport à la même période l'année dernière.


Par segment, le nombre des nouvelles immatriculations de véhicules particuliers (VP) s’est élevé à 85 771 unités au titre des sept premiers mois de l'année, en repli de 9,68 %, tandis que celui des véhicules utilitaires légers (VUL) s’est chiffré à 9 773 unités (-21,34 %), précise l'AIVAM.


La marque Dacia domine le segment des VP, avec une part de marché de 27,55 %, soit 23 634 unités écoulées à fin juillet 2022, suivie de Renault qui a vendu 11 946 unités (part de marché de 13,93 %) et de Hyundai (8 575 unités et 10 % de part de marché), relève la même source.


Pour ce qui est du segment VUL, Renault domine avec 2 376 unités (24,31 % de part de marché), tandis que DFSK a écoulé 1 439 véhicules (14,72 % de part de marché) et Ford 1 224 unités (12,52 % de part de marché).


Concernant le mois de juillet, AIVAM note une baisse des ventes globales de 12,31 % comparativement à juillet 2021. Dans le détail, le véhicule particulier a enregistré en juillet 2022 une baisse de 10,34 % avec 10 592 unités vendues par rapport à la même période en 2021 durant lequel s’étaient écoulées 11 814 unités. Le véhicule utilitaire léger a également connu une baisse de 27,40 % avec 1 121 unités vendues en juillet dernier, contre 1 544 unités vendues une année plus tôt.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct