En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
28.09.2019 à 13 H 17 • Mis à jour le 28.09.2019 à 13 H 17
Par
Commerce

L’Etat enclenche une mesure de sauvegarde pour protéger Maghreb Steel

Maghreb Steel qui plaidait activement auprès des autorités pour que s’applique en sa faveur une mesure de sauvegarde provisoire sur l’acier laminé à chaud a été entendue, rapporte Medias24 qui fait état de l’avis du département du commerce extérieur dans ce sens mettant à exécution un droit additionnel ad valorem de 25 % sur les importations des tôles laminées à chaud enroulées ou non enroulées et ce dans l’attente des résultats complets de l’enquête lancée dans ce sens.


Une décision motivée par la menace grandissante des importations des tôles laminées à chaud jugées massives et à des conditions menaçant la production nationale. Maghreb Steel a déjà vu sa part de marché s’effondrer de 2017 à 2018.


Cette barrière protectionniste est doublée, selon la même source, d’une mesure équivalente sur les importations de tubes et tuyaux en acier ou en fer requise par Industube, Longofer et Batifer et qui pourrait être définitivement adoptée après enquête.

Revenir au direct