En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
05.04.2016 à 10 H 45 • Mis à jour le 05.04.2016 à 10 H 46
Par
Panama leaks

L’ex-chef de campagne du président tunisien cité

Les premiers noms tunisiens qui figurent dans les documents de « Panama papers » commencent à filer. Le site Inkyfada a révélé que Mohsen Marzouk, ancien chef de campagne du Président Beji Caïd Essebsi, et membre fondateur du parti Nidaa Tounes — avant de créer son propre parti avec la dissidence du parti au pouvoir (Mouvement du projet de la Tunisie) — , a pris contact avec Mossack Fonseca pour tenter de constituer une société offshore pour « détenir des placements financiers et s’engager dans des affaires à l’internationale ». Selon les documents consultés par le site Inkyfada, l’affaire date de décembre 2014. Alors que la Tunisie vit sa première élection présidentielle démocratique, Marzouk écrit à Mossack Fonseca pour constituer une compagnie aux Iles Vierges.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @StitouImad
Revenir au direct