En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.09.2021 à 12 H 01 • Mis à jour le 21.09.2021 à 12 H 53
Par
Disparition

L’ex-conseiller Abdelouahab Belfkih succombe des suites de blessures par balle

Grièvement blessé à l’abdomen, l’ancien questeur de la Deuxième chambre, connu aussi pour être un homme d’affaires à Guelmim, a rendu l’âme à l'hôpital militaire de la ville où son pronostic vital était engagé

Candidat aux élections régionales du 8 septembre à Guelmim-Oued Noun, Abdelouahab Belfkih est décédé des suites de ses blessures « après avoir reçu une balle », assurent plusieurs sources concordantes qui évoquent un acte de suicide.


Grièvement blessé à l’abdomen, l’ancien questeur de la Deuxième chambre, connu aussi pour être un homme d’affaires à Guelmim, a rendu l’âme à l’hôpital militaire de la ville où son pronostic vital était engagé.


L’ex- conseiller parlementaire était sorti des rangs de l’USFP à la veille des échéances électorales pour rejoindre ceux du PAM. Un transfert expliqué, dit-on, par des différends qui l’ont opposé au Premier secrétaire du parti de la rose, Driss Lachgar.


Mais alors que Abdelouahab Belfkih s’est présenté aux élections sous la bannière du parti du tracteur, son accréditation lui avait été retirée par le secrétariat du PAM, le poussant ainsi, après ce lâchage de Abdellatif Ouahbi, de déclarer vouloir quitter définitivement la vie politique.


Sous les couleurs du RNI, c’est l’ex-ministre délégué aux Affaires étrangères, Mbarka Bouaida, qui a été réélue ce mardi à la tête du Conseil de la région de Guelmim-Oued Noun.


Elle a récolté, pour sa réélection 28 voix, tandis que 11 élus n’ont pas fait acte de présence. Ministère délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, entre 2013 et 2016, Bouaida avait par la suite été chargée du poste de Secrétaire d’État chargée de la pêche maritime sous le gouvernement El Otmani 1. Son poste avait par la suite été supprimé. En juillet 2019, elle avait été à la tête de la région, en remplacement de son cousin, Abderrahim Bouaida.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct