En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
20.12.2016 à 11 H 57 • Mis à jour le 20.12.2016 à 11 H 57
Par
Gauche & islamistes

L’historien Monjib « dialogue » avec Al Adl Wal Ihssan

Certains intellectuels de gauche continuent de creuser le sillon de l’éventuel dialogue avec les islamistes, notamment dans une quête du dénominateur commun : la critique de l’autoritarisme de la monarchie. L’historien Maâti Monjib, invité par la Jamaâ samedi 17 décembre à Salé a voulu repousser davantage les limites de l’exercice en opposant frontalement et sans détours à ses interlocuteurs des « questionnements de gauche » sur l’opacité entretenue par le mouvement de cheikh Yassine sur les grandes questions de société, sur leur véritable objectif politique, notamment en ce qui concerne la monarchie, sur la grande perplexité des démocrates progressifs sur l’éventualité de l’instauration d’un climat de confiance entre la gauche et la Jamaâ. Résultat, sans surprise, Ahmed Abbadi, le guide du mouvement est demeuré très évasif, refusant comme à l’accoutumée d’apporter des réponses franches et directes, ce qui n’a pas empêché certains militants de gauche de reprocher à Monjib d’avoir employé un ton « pas assez diplomatique » avec les islamistes… 


 

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct