S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.05.2024 à 02 H 21 • Mis à jour le 19.05.2024 à 02 H 21 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Insolite

L’Italie saisit 134 Fiat Topolino fabriquées par Stellantis au Maroc

Le bras de fer entre Stellantis et Rome qui exige que le constructeur automobile attribue plus de charge de travail au pays a débouché sur un événement quelque peu surréaliste portant sur des citadines électriques manufacturées au Maroc.


Les agents des douanes du port de Livourne ont saisi une cargaison de 134 microvoitures électriques Fiat Topolino (119 Fiat Topolino et 15 Fiat Topolino Dolcevitas) au motif qu’elles seraient estampillées « Made in Italy » alors qu'en réalité elles proviennent de l’usine Stellantis de Kénitra.


Selon des médias italiens, les douaniers ont interprété le fait que ces véhicules arborant des autocollants du drapeau italien sur les côtés, pourraient tromper le consommateur sur l'origine du produit. Les douaniers considèrent ainsi qu'il s'agit d'un « délit présumé de vente de produits industriels portant de fausses indications ».


La défense de Stellantis, qui n'a jamais caché la fabrication de ce modèle à Kénitra, repose sur le fait que le placement du drapeau s'est fait comme un simple hommage à l'origine de Fiat.


Une controverse similaire s'est récemment produite entre le gouvernement italien et Stellantis. Après la présentation de l'Alfa Romeo Milano, le ministre italien de l'Industrie et du Commerce, Adolfo Urso a critiqué le fait que le nom de la ville serait utilisé pour un modèle qui ne serait pas fabriqué en Italie, mais en Pologne.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct