logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
02.06.2022 à 02 H 06 • Mis à jour le 02.06.2022 à 08 H 25
Par
Entrepreneuriat

L’OFPPT s’allie à BOA, MCISE et à l’Association belge «Droit et Devoir»

L'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) a conclu, mercredi à Casablanca, trois conventions de partenariat avec Bank Of Africa (BOA), MCISE (Moroccan Center for Innovation and Social Entrepreneurship - Le Centre marocain pour l'innovation et l'entrepreneuriat social) et l'Association belge « Droit et Devoir ».


Signées lors d'une rencontre tenue par l'OFPPT pour faire connaître le Programme d'Innovation Entrepreneuriale (PIE) et exposer ses réalisations, ces conventions ont respectivement pour objet la dynamisation de la création de très petites entreprises (TPE) par les jeunes lauréats et stagiaires de l'Office, la contribution à la promotion de la création d'emplois stables et productifs, l'appui et la promotion de l'esprit d'entreprenariat chez les lauréats de l'OFPPT, ainsi que la promotion de l'entreprenariat des communautés de l'Office.


Pour ce qui est de la convention avec BOA, elle vise à mener des actions communes de sensibilisation et d'information du public cible, à échanger l'expertise, les bonnes pratiques et les outils en matière d'accompagnement des porteurs de projets, de TPE micro-entrepreneurs, auto entrepreneurs et entreprises individuelles, ainsi qu'à mettre en place des formations-actions relatives au montage des plans d'affaire.


A cet effet, Brahim Benjelloun-Touimi, Administrateur-Directeur Général Exécutif du groupe BOA, s'est dit fier de ce partenariat avec l'OFPPT qui permettra entre autres, un véritable accompagnement individualisé et une validation des plans d'affaires, un financement des projets retenus, outre une participation au financement de la mise en place des incubateurs et de mise en réseau et l'accompagnement post création des entreprises portées par les lauréats de l'Office.


Il est également question, selon lui, d'un accompagnement en matière de conseil et de partage d’expérience pour le développement d'un incubateur, d'un accélérateur et d'une Agence bancaire pédagogique au sein des cités des métiers et des compétences de l'OFPPT.


En ce qui concerne la convention avec MCISE, elle ambitionne d'accompagner la mise en place et la gestion d'un programme d'incubation national, l'accompagnement entrepreneurial pour l'écosystème OFPPT (stagiaires, lauréats, formateurs..) à travers le développement et la mise en œuvre d'un programme d'accompagnement dédié ainsi que le développement d'un programme d'entreprenariat pour les cadres/managers et formateurs de l'Office.


Le deux parties collaboreront aussi pour l'organisation conjointe de manifestations d’intérêt commun.


Quant à la troisième convention, en l'occurrence celle avec l'Association belge « Droit et Devoir », l'OFPPT bénéficiera de l'expertise de son partenaire dans le domaine de l'accompagnement entrepreneurial et la mise en place d'incubateurs de l'innovation au niveau régional, ainsi que le développement de l'entreprenariat.


L'OFPPT s'appuiera, également, sur l'expertise de l'association pour le renforcement des capacités des ressources dédiées aux activités des incubateurs, notamment en matière de coaching entrepreneurial. Les deux parties œuvreront également pour l'organisation conjointe de manifestations d’intérêt commun et de séjours d'études au profit des stagiaires pour s'enquérir de l’expérience belge dans l'incubation et l'innovation.


La rencontre s'est déroulée en présence du ministre de l'inclusion économique, de la petite entreprise, de l'emploi et des compétences Younes Sekkouri, de la Directrice Générale de l'OFPPT, Loubna Tricha, ainsi que d'acteurs institutionnels, d'experts en entreprenariat, de formateurs et de collaborateurs de l'Office.


Le programme d'innovation entrepreneuriale offre aux jeunes stagiaires, à travers des modules de formation axés sur le Learning By doing, les outils requis pour passer de la conception de l'idée au stade de l'expérimentation. Il vient également favoriser les nouvelles pratiques d'apprentissage qui placent les soft skills au centre du modèle pédagogique.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct