En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.11.2020 à 16 H 32 • Mis à jour le 27.11.2020 à 16 H 32
Par
GAFA

Londres va limiter le pouvoir numérique de Facebook et Google

Le gouvernement britannique a mis en place une série de mesures afin de limiter le pouvoir des géants du numérique comme Facebook et Google, que ce soit dans l’utilisation des données personnelles ou la publicité en ligne.


Dans un communiqué conjoint, le ministère britannique aux Entreprises et celui du Numérique ont annoncé, vendredi, qu’un nouveau code de conduite, sous l’égide d’une nouvelle « unité des marchés numériques » (Digital Markets Units) sera mis en place afin d’améliorer la concurrence et mieux protéger les consommateurs britanniques.


« Notre nouveau régime pro-concurrence pour les marchés numériques va faire en sorte que les consommateurs aient le choix et que les plus petites entreprises ne soient pas exclues », a déclaré le ministre britannique auprès des Entreprises, Alok Sharma, cité par le communiqué.


Le Royaume-Uni reconnaît les bienfaits de ces plateformes, mais pointe « la concentration de pouvoir entre un petit nombre d’entreprises numériques », a ajouté la même source.


Le nouveau code, qui vise également à garantir des contrats commerciaux plus équitables entre les géants du numérique et la presse pourra contraindre les plateformes à être plus transparentes dans les services fournis et dans la manière dont elles utilisent les données personnelles. En revanche, les consommateurs auront le choix de recevoir ou non des publicités personnalisées en ligne.


Cette décision intervient en réponse à des propositions faites en juillet par le régulateur britannique Financial Conduct Authority, qui abritera cette nouvelle unité des marchés numériques, dont le lancement est prévu en avril.

Par
Revenir au direct