S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
17.02.2023 à 12 H 48 • Mis à jour le 17.02.2023 à 13 H 00 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
Partenariat

L’Ukraine en négociation avec le Maroc pour la signature d’accords commerciaux préférentiels

L'Ukraine négocie avec le Maroc la signature d'accords commerciaux préférentiels, a déclaré le représentant spécial de l'Ukraine au Moyen-Orient et en Afrique, Maksym Subh, lors d’un séminaire sur les « principales tendances du développement de la situation géopolitique actuelle au Moyen-Orient dans le contexte des priorités de la politique étrangère de l'Ukraine », comme rapporté par l'agence de presse locale Ukrinform.


« Dans le cadre du soutien aux producteurs et exportateurs nationaux, l'Ukraine a lancé des négociations sur la signature d'accords qui concernent la création de zones commerciales préférentielles », a déclaré Subh, ajoutant que les mécanismes de négociation permettront d'identifier les produits d'exportation les plus demandés dans ces pays, ce qui permettra aux exportateurs ukrainiens de vendre plus facilement leurs produits.


Le représentant spécial de l'Ukraine au Moyen-Orient et en Afrique a noté qu'il est très important pour l'Ukraine de maintenir des exportations ininterrompues dans l'environnement actuel.


Selon lui, le pays subit actuellement des pertes importantes car le blocus russe des ports ukrainiens l'empêche d'exporter la plupart des marchandises qui étaient auparavant envoyées au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.


« Nous ne pouvons exporter que des céréales via le "corridor" de solidarité. Nous ne pouvons ni exporter du lait, ni du poulet, ou pétrole ou quoi que ce soit d'autre », a-t-il expliqué.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct