logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
05.10.2022 à 15 H 49 • Mis à jour le 05.10.2022 à 15 H 57 • Temps de lecture : 2 minutes
Par
Retail

Made in Morocco: après la polémique avec MHE, BIM signe une convention avec Mezzour

Dans un communiqué diffusé ce mercredi, le ministère de l'Industrie et du Commerce annonce la signature d'une convention de partenariat avec BIM Maroc pour le développement de son approvisionnement en produits fabriqués localement.


Ladite convention a été signée entre Ryad Mezzour et Haluk Dortluoglu, président du Conseil d'administration de BIM Maroc.


« Ce partenariat a pour objectif de développer le sourcing de BIM auprès des industriels locaux du textile et de l’agroalimentaire à travers un processus continu de substitution aux importations visant à promouvoir la fabrication locale », fait-on savoir. « Ainsi, à l’horizon 2025, BIM Maroc s’engage à augmenter la part de ses produits de Marque Distributeurs « Made in Morocco » pour atteindre 80 % pour les produits agroalimentaires et 90 % des produits de textile », ajoute la même source.


Pour rappel, la chaîne de supermarchés turque s'était attiré les foudres du précédecesseur de Mezzour, Moulay Hafid Elalamy. Celui-ci avait affirmé que « si les produits vendus ne sont pas marocains à 50 % au minimum, nous allons empêcher cette chaîne de continuer », a-t-il glissé, en référence à BIM. Celle-ci s'était par contre défendu, dans une déclaration accordée à l'agence de presse Reuters, affirmant que 85 % de ses produits sont achetés auprès de ses producteurs locaux.


Le communiqué publié ce 5 octobre précise que « cette initiative s’inscrit dans la stratégie de l’enseigne, qui fait de l’approvisionnement local un axe majeur de développement et favorise la production locale pour l’ensemble de ses produits de Marques Distributeur ». Le département de Ryad Mezzour explique qu'elle s'aligne avec la stratégie industrielle « visant à offrir de nouveaux débouchés à la production locale, à soutenir la compétitivité des opérateurs industriels et à faire du label « Made in Morocco » un marqueur de qualité ». 


« Nous signons aujourd’hui une convention pour le développement du sourcing local avec le groupe « BIM » en vue de sécuriser une partie importante de son approvisionnement auprès de producteurs locaux », a déclaré Mezzour, poursuivant que « le « Made in Morocco » a tout le potentiel pour apporter des solutions aux besoins de sourcing du groupe tout en respectant les normes qualité de l’enseigne. Nos industriels ont démontré à plusieurs reprises leur habilité à fabriquer des produits qui se distinguent par leur qualité exceptionnelle ».


De son côté, Dortluoglu explique que « la compétitivité du modèle de hard discount repose fortement sur la proposition de produits de grande qualité à prix bas. Le sourcing intelligent et la maitrise des coûts sont donc deux éléments cruciaux pour la réussite du modèle. Aujourd’hui, les magasins BIM proposent plus de 80 % de produits sourcés au Maroc, et 51 % de nos produits de marque distributeur sont « Made In Morocco ». Avec le soutien du ministère du Commerce et de l’Industrie, et dans le cadre de la mise en œuvre de la présente convention de partenariat, nous allons porter ce chiffre à 80 % pour les produits agroalimentaire et 90 % pour les produits de textile ».


En vertu de cette convention, le ministère s’engage à faciliter le travail de prospection de BIM à travers la mise en contact avec les différents fabricants nationaux. Les opérateurs et fournisseurs nationaux retenus par BIM bénéficieront également d’un accompagnement pour se conformer aux exigences et standards requis, conclut-on.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct