En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
27.11.2019 à 17 H 52 • Mis à jour le 27.11.2019 à 17 H 52
Par
Polisario

Madrid alerte sur les risques terroristes à Tindouf, alors qu’Alger fait sa promotion

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, de l’UE et de la Coopération déconseille de se rendre dans les camps du Polisario à Tindouf en territoire algérien rapporte l’agence Europa Press, car «  l’instabilité croissante au nord du Mali » et « l’activité accrue des groupes terroristes dans la région » peuvent « affecter la situation sécuritaire dans la zone ».


Dans une recommandation mise à jour ce mercredi et publiée sur le site Internet du ministère espagnol des Affaires étrangères, celui-ci conseille de voyager avec « une extrême prudence » dans tout le pays et de « s’abstenir de le faire dans certaines zones » : le sud du désert, y compris les camps de réfugiés sahraouis et les frontières avec le Mali, le Niger, la Libye et la Mauritanie.


Il suggère également d’éviter de se rendre, sauf en cas d’absolue nécessité, à la frontière avec la Tunisie et en Kabylie et rappelle qu’il existe un risque d’enlèvements et d’attaques terroristes dans tout le pays.


L’Algérie n’est pas une destination habituelle du tourisme espagnol, mais il y a de fréquents voyages de solidarité dans les camps du Polisario de Tindouf, organisés en collaboration avec les administrations régionales ou locales, les ONG et autres entités.


La mise en garde de Madrid intervient alors qu’une campagne promotionnelle de la destination Tindouf vient d’être lancée dans la presse spécialisée algérienne. « Si vous êtes à la recherche d’un dépaysement total dans une région authentique, sans artifices et loin des circuits touristiques habituels, Tindouf sera votre destination », écrit le site Visa Algérie qui énumère les « sept raisons de visiter Tindouf »

Revenir au direct