En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
19.11.2020 à 14 H 32 • Mis à jour le 19.11.2020 à 14 H 34
Par et
Travail

Maroc: A peine 25% des travailleurs bénéficient actuellement d’une couverture médicale liée à l’emploi

Le marché de travail au Maroc reste caractérisé par la faible protection au terme du troisième trimestre, seul un quart des actifs occupés (25,6 %) ayant bénéficié d’une couverture médicale liée à l’emploi, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).


Cette proportion est de 36,9 % dans les villes et 9,5 % à la campagne, précise le HCP dans une note d’information sur l’évolution des indicateurs du marché de travail au T3-2020.


Cette note fait également ressortir que la part des actifs occupés affiliés à un régime de couverture médicale s’améliore avec le niveau de diplôme. Elle passe de 12,1 % parmi les personnes n’ayant aucun diplôme à 74,2 % parmi les détenteurs d’un diplôme supérieur.


Selon les secteurs, les actifs occupés exerçant dans l'”industrie y compris l’artisanat”  enregistrent le taux de couverture médicale le plus élevé (44,5 %), suivis de ceux relevant du secteur des services (37,1 %), du bâtiment et travaux publics -BTP- (12 %) et de l’agriculture, forêt et pêche (5,6 %), indique la même source.


En outre, le HCP relève que près de la moitié (46,5 %) des salariés bénéficient d’une couverture médicale assurée par leurs employeurs (53,5 % en milieu urbain contre 27,2 % en rural et 60 % parmi les femmes contre 43,4 % chez les hommes).


Par ailleurs, un peu plus de la moitié des salariés (55,1 %) ne disposent d’aucun contrat formalisant leur relation avec l’employeur, alors que 25,6 % disposent d’un contrat à durée indéterminée, 11,8 % d’un contrat à durée déterminée et 6,2 % d’un contrat verbal.


La part des salariés ne disposant d’aucun contrat s’élève à 40,5 % parmi les femmes et à 58,4 % parmi les hommes. Ces deux parts étaient respectivement de 41,3 % et de 58,7 % au troisième trimestre de 2019.


Les jeunes salariés âgés de 15 à 29 ans et les personnes n’ayant aucun diplôme sont les plus touchés par le travail sans contrat avec respectivement 63,4 % et 72,8 %.


Un actif occupé sur 10 (10,2 %) exerce un emploi de type occasionnel ou saisonnier, 13,1 % en milieu rural et 8,1 % en milieu urbain. Ces parts étaient respectivement de 9,7 %, 12,1 % et de 7,9 % au troisième trimestre de 2019.

Par et
Revenir au direct