S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk
En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
04.03.2023 à 10 H 30 • Mis à jour le 04.03.2023 à 10 H 30 • Temps de lecture : 1 minutes
Par
DGSN

M’diq: Un policier contraint de recourir à son arme de service

Un policier relevant de la brigade de police judiciaire de la ville de M’diq a été contraint, vendredi soir, à recourir à son arme de service pour neutraliser le danger émanant de trois individus, dont un repris de justice recherché pour des affaires de vol qualifié, qui constituaient un grave danger pour la sécurité de fonctionnaires de police en les menaçant avec des armes blanches et un harpon de chasse sous-marine, apprend-on auprès d'une source sécuritaire.


Les éléments de la police judiciaire de M’diq, avec le renfort des éléments de la brigade de lutte antigang de Tétouan, procédaient à une intervention sécuritaire au quartier Sikka à M’diq pour interpeller le principal suspect, impliqué dans de nombreuses affaires de vol qualifié, précise la même source, qui note que l’individu en question a opposé une résistance violente aux éléments de police avec l’aide de ses deux complices en se servant d’armes blanches et d’un harpon.


Afin d’écarter le danger posé par les suspects, un fonctionnaire de police a été contraint de recourir à son arme de service par précaution en tirant deux balles de sommation, avant de blesser le principal suspect au niveau de ses membres après qu’il eut refusé d’obtempérer face aux avertissements de la police.


Les perquisitions menées dans le cadre de cette affaire ont permis la saisie de nombreuses armes blanches de différentes tailles, d’un harpon équipé de projectiles métalliques pointus, d’une quantité de drogue Chira, ainsi qu’une motocyclette issue d’un vol qualifié.


Le mis en cause blessé a été placé sous surveillance médicale à l’hôpital, tandis que les autres suspects ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, et ce afin d’élucider tous les tenants et aboutissants de cette affaire, ajoute–t-on.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct