En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
21.03.2016 à 16 H 49 • Mis à jour le 21.03.2016 à 17 H 30
Par
Breaking News

Minurso : le Maroc a demandé la fermeture du bureau de liaison militaire à Dakhla

Le porte-parole adjoint de Ban Ki-moon, Farhan Haq, a affirmé ce lundi lors du point de presse quotidien que le Maroc a transmis une demande à l’ONU pour fermer le bureau de liaison militaire de Dakhla. Concernant le départ ce weekend de dizaine de civils de Laâyoune, il a expliqué que la liste des 84 noms transmise par le Maroc n’était pas actualisée : selon lui, certains étaient déjà partis depuis plusieurs mois. Il a souligné que le chef de la Minurso, la canadienne Kim Bolduc, est toujours sur place à Laâyoune et assistée de 27 personnes. En revanche, l’ensemble du staff chargé du déminage de la région a été obligé selon lui de partir ce weekend. Farhan Haq affirme que le départ des civils empêchera également la composante militaire de la Mission d’exercer ses activités, faute de soutien logistique. Il a de nouveau vivement critiqué la décision du Maroc d’exiger le retrait de ces membres. « C’est un genre de comportement qui ne peut être toléré », a-t-il affirmé. Selon lui, Ban Ki-moon va tenter d’obtenir un soutien clair de la part du Conseil de sécurité, dont il doit rencontrer aujourd’hui les membres à l’occasion d’un déjeuner informel. Des consultations informelles ont déjà eu lieu ce matin au Conseil de sécurité sur le sujet mais aucune information n’a filtré de cette réunion.

Revenir au direct