En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
25.01.2021 à 16 H 47 • Mis à jour le 25.01.2021 à 16 H 47
Par et
Covid-19

Moderna affirme que son vaccin est efficace contre les nouvelles souches du virus

Le laboratoire pharmaceutique Moderna a indiqué lundi que son vaccin anti-Covid-19 est efficace contre les nouvelles souches du virus apparues au Royaume-Unis et en Afrique du Sud.


Dans un communiqué, Moderna a expliqué toutefois que, « par un excès de précaution », le laboratoire est en train d’examiner une nouvelle version du vaccin à utiliser comme piqûre de rappel contre l’une des nouvelles souches.


Moderna a affirmé que ses études ont montré qu’il n’y avait pas « d’impact significatif » dans les niveaux de neutralisation des anticorps produits contre la souche britannique du virus, un signe encourageant.


Mais pour la souche sud-africaine, le vaccin a enregistré une diminution « de six fois » des anticorps neutralisants.


Cependant, le niveau d’anticorps demeure « au-dessus des niveaux qui sont censés être protecteurs », a précisé Moderna.


Compte tenu de cette baisse des niveaux d’anticorps, la société a déclaré que par excès de sûreté, elle va commencer à étudier une nouvelle version de son vaccin spécifiquement conçue pour lutter contre la variante sud-africaine, qui peut être administrée sous force d’injection de rappel.


« Nous sommes encouragés par ces nouvelles données, qui renforcent notre confiance dans le fait que le vaccin anti-Covid-19 de Moderna devrait protéger contre ces variantes nouvellement détectées », a déclaré Stéphane Bancel, PDG de Moderna.


Par ailleurs, le Dr Anthony Fauci, principal expert du gouvernement américain en matière de maladies infectieuses, a déclaré lundi sur NBC que la variante sud-africaine suscitait certaines inquiétudes car il y a une « très légère et modeste diminution » de l’efficacité du vaccin contre cette maladie.


« Mais il y a suffisamment de marge, avec les vaccins dont nous disposons, pour que nous les considérions toujours comme efficaces à la fois contre la souche britannique et la souche sud-africaine  », a-t-il ajouté.

Par et
Revenir au direct