En continu
Les dernières informations en temps réel

Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Abonnez-vous !

Découvrez l'offre de lancement du Desk

60 DH
1 mois
Découvrir les offres
13.02.2021 à 20 H 07 • Mis à jour le 13.02.2021 à 20 H 07
Par
Polémique

Mohammed VI caricaturé en Algérie: Ramid appelle à rejeter « cette transgression »

Depuis ce vendredi, une vidéo extraite d’une émission télévisée de la chaîne algérienne Echourouk suscite la polémique au Maroc. En cause, la caricature faite de Mohammed VI, sous forme de marionnette et le moquant, réalisée par les journalistes algériens.


Dans un post publié sur Facebook, le ministre d’État chargé des droits de l’Homme affirme : « Que les Marocains soient en accord ou non les concerne et c’est leur droit…  Cela ne peut être qu’une expression de la puissance d’un Etat fort de ses institutions, et de la vitalité de la société avec ses composantes », écrit-il, ajoutant : « Mais empiéter sur les institutions de notre pays et nos symboles nationaux, dirigés par Sa Majesté, est inacceptable et intolérable. Notre position doit être unifiée, rejetant cette transgression et protégeant nos institutions, pour défendre les symboles de notre pays », peut-on lire.


Par ailleurs, dans un tweet posté par le Chef du gouvernement sur son compte personnel, celui-ci affirme, sans citer nommément l’objet de la polémique que « Face aux succès continus du pays à plus d’un niveau et en particulier dans celui du Sahara marocain, les médias opposés ont l’intention de mener une guerre d’insultes contre les institutions constitutionnelles du pays, dont sa Majesté le Roi. Ce que le peuple marocain rejette », précise Saâdeddine El Otmani.



©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Revenir au direct